• Accueil
  • > Il était deux orphelines, Hippolyte GUÉRIN DE LITTEAU

23 septembre, 2017

Il était deux orphelines, Hippolyte GUÉRIN DE LITTEAU

Classé dans : — unpeudetao @ 8:57

VILLANELLE.

Il était deux orphelines,

Jeunes sœurs à marier.

Aux chapelles, dès matines

Jusqu’à l’angélus dernier,

Berthe par monts et collines

Passait les jours à prier.

Il était deux orphelines,

Jeunes sœurs à marier.

Dès l’éveil des églantines,

S’arrachant à l’oreiller,

Claire au fil de ses bobines

Ne cessait de s’employer.

Il était deux orphelines,

Jeunes sœurs à marier.

Le pasteur de nos chaumines

Vint un soir à leur foyer,

Du fin fond de ses ravines,

Par ainsi les conseiller :

« Salut ! belles orphelines

Jeunes sœurs à marier. »

« Ce sont deux choses divines

Que prier et travailler,

Mais qu’ensemble, mes voisines,

Il faut savoir allier. »

Notez ça, les orphelines…

Ou tout autre à marier !

Hippolyte GUÉRIN DE LITTEAU (1797-1861).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose