• Accueil
  • > Il y a cinq signes que l’on ne puisse choir de Dieu, Maître Eckhart

12 février, 2012

Il y a cinq signes que l’on ne puisse choir de Dieu, Maître Eckhart

Classé dans : — unpeudetao @ 15:27

 

     Frère Eckhart dit :
une fois qu’il y avait cinq signes assurant que l’on ne pouvait jamais choir loin de Dieu.

 

Le premier est qu’il n’y a pas de chose si lourde qui puisse arriver à cet homme de la part de Dieu ou des gens, pour que jamais on l’entende dire un mot de plainte, mais toujours des paroles de louange et de reconnaissance.

 

L’autre est qu’il n’y a pas de chose si grande qui puisse lui arriver, que jamais d’un mot il ne s’en excuse.

 

Le troisième est que cet homme ne désire plus jamais de Dieu rien d’autre que ce qu’il veut lui donner par son libre amour : il doit s’en remettre à sa liberté.

 

Le quatrième est que tout ce qui est sur terre et au ciel ne puisse le troubler : il doit être établi dans une telle paix que même si le ciel et la terre étaient renversés, en Dieu il en aurait bon plaisir.

 

Le cinquième est que tout ce qui est au ciel et sur terre ne puisse le réjouir, car quand il en arrive au point où tout ce qui est au ciel et sur terre ne peut le troubler, cela ne peut pas non plus le réjouir : de même que justement les petites choses peuvent aussi te troubler.

 

     Qui serait aussi éloigné de lui-même et aussi étranger à lui-même que l’est pour lui le plus haut des Séraphins, cet ange lui appartiendrait autant qu’il appartient à Dieu et Dieu à lui. Et ceci est une pure vérité, comme (de dire) que Dieu est Dieu. Saint Paul : « le monde entier m’est une croix et je suis une croix pour lui. »

 

Maître Eckhart (1260-1327).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Il y a cinq signes que l’on ne puisse choir de Dieu, Maître Eckhart”

  1. unpeudetao dit :

    En 1326, Deux dominicains dénoncent certaines de ses propositions à l’inquisition. Contre son gré par contrainte de suivre la procédure engagée, la hiérarchie de l’ordre dominicain est tenue de donner suite juridique à cette dénonciation.
    La date exacte et le lieu du décès d’Eckhart sont inconnus. Ayant répondu à ses détracteurs à Cologne en 1327, il est actuellement supposé que, durant 1328, il a entrepris de se rendre en Avignon depuis Cologne pour affronter son accusation devant le Pape. Nulle archive n’existe concernant ni ce départ, ni ce voyage, ni cette arrivée, ni aucun autre fait postérieur. Documents du procès d’Avignon, quand même, conservés à la Bibliothèque Vaticane suggèrent, mais pas explicitement, qu’ Echkart a été présent à la présentation devant Jean XXII. Finalement, la bulle In agro dominico assume qu’il est décedé. C’est le seul document pour le fait qu’il est mort avant le 27 mars, 1329, date de la bulle.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose