• Accueil
  • > Immensité criminelle, Georges Bataille

23 août, 2014

Immensité criminelle, Georges Bataille

Classé dans : — unpeudetao @ 16:55

Immensité criminelle  vase fêlé de l’immensité  ruine sans limites immensité qui m’accable molle  je suis mou  l’univers est coupable la folie aimée ma folie  déchire l’immensité  et l’immensité me déchire je suis seul  des aveugles liront ces lignes  en d’interminables tunnels je tombe dans l’immensité  qui tombe en elle-même  elle est plus noire que ma mort le soleil est noir  la beauté d’un être est le fond des caves un cri  de la nuit définitive ce qui aime dans la lumière  le frisson dont elle est glacée  est le désir de la nuit

 

Georges Bataille (1897-1962).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose