• Accueil
  • > Impromptu, Jacques JASMIN

27 décembre, 2015

Impromptu, Jacques JASMIN

Classé dans : — unpeudetao @ 14:54

À Mademoiselle RHODES, qui venait de me complimenter dans une fête.

 

Demoiselle, pendant qu’un ange descendu du ciel, berçait vos jeunes années sur des bouquets de fleurs, un homme, embrasé du feu du génie, entraînait à sa suite les villes empressées, en faisant résonner des cordes attachées à un morceau de bois.

Ah ! c’est que dans ce morceau de bois s’enfermait son âme tout entière ; et quand ses doigts en pinçaient forcément les cordes harmonieuses, il nous bouleversait, en nous enivrant de plaisir !

Cet homme, qu’ici même la gloire illumina de ses rayons, fut votre père. Un matin, Dieu l’appela à lui pour entendre ses chants dans la grande chapelle des cieux : depuis ce jour, son instrument est muet sur la terre. Cependant il nous reste quelque chose de lui : son âme est descendue de nouveau parmi nous, et s’est placée au beau milieu de vos yeux, afin de produire des miracles nouveaux !

 

Jacques JASMIN (1798-1864).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose