• Accueil
  • > Indescriptible (Conte soufi)

5 mai, 2012

Indescriptible (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 4:49

 

      Un jour, un derviche demanda à un autre derviche s’il avait vu Dieu. Celui-ci répondit :
      « Comment te décrire l’indescriptible ? Laisse-moi te raconter une petite histoire en guise de réponse. À gauche se trouve une fournaise et à droite une rivière de vin. Parmi la foule des hommes, il en est qui tendent la main vers la fournaise et d’autres qui s’enivrent à la rivière. Mais le bien et le mal sont inversés. Ceux qui tendent la main vers la fournaise se retrouvent à la rivière tandis que ceux qui s’enivrent au ruisseau sont jetés dans le feu. Un homme sur mille connaît ce secret et c’est pourquoi si peu d’entre eux choisissent le feu. Ils sont des favorisés de la fortune ceux qui se jettent dans le feu sans même jeter un regard à la rivière de vin ! La multitude, ivre du plaisir présent, fait les frais de ce jeu. Et le feu leur dit : « Ô ignorants ! Ne vous méprenez pas sur mon compte ! En vérité, je suis une fontaine, une fontaine cachée ! Ô Abraham ! Il n’y a ici ni fumée ni flammes si ce n’est celles de Nemrod ! Si tu possèdes la sagesse d’Abraham, le feu sera comme l’eau pour toi. » Sois comme le papillon attiré par le feu. Son âme dit : « Quand bien même je posséderais mille ailes, je les brûlerais toutes ! »"
      L’ignorant me prend en pitié à cause de ma stupidité et moi, j’ai pitié de lui car je sais de quoi il s’agit !

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose