• Accueil
  • > Infarctus, Jacques Henri PREVOST

28 avril, 2011

Infarctus, Jacques Henri PREVOST

Classé dans : — unpeudetao @ 15:54

 

Qu’il était bleu le ciel où je volais,
Et doré le soleil,
Si loin du sol,
Grouillant de formes naines,
D’êtres fangeux,
Gesticulant de haine,

 

Qu’il était bleu le ciel où j’ai volé,
Et doré le soleil,
Si loin du sol,
Où, blessé, je me traîne,
Tordant vers eux,
Des ailes immenses et vaines.

 

********************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose