• Accueil
  • > J’ai gravi ce matin.. Jules GILLE

26 juin, 2015

J’ai gravi ce matin.. Jules GILLE

Classé dans : — unpeudetao @ 5:41

J’ai gravi ce matin la plus haute colline,        Je regarde les horizons, Je ne vois que désert et qu’amas de ruines        Sous le soleil de la saison. Robinson prisonnier d’un océan de cendre,        J’osais rêver d’un grand pavois. J’ai tenté vainement, dans les bois, de surprendre        Un chant de merle ou un aboi. Il n’est pas de maison d’où monte une fumée,        Pas un bruit, pas une rumeur, La Terre a ce regard de femme abandonnée        Où s’est tari le dernier pleur. Jusqu’où faut-il aller pour découvrir encore        Présence d’un être vivant ? Les jours sont revenus de Sodome et Gomorrhe        Et le sel retourne au néant.

 

Jules GILLE (XXe s.).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose