• Accueil
  • > Je suis heureux, Serge Carfantan

4 janvier, 2012

Je suis heureux, Serge Carfantan

Classé dans : — unpeudetao @ 10:53

  
Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais il y a quelque chose qui sonne étrangement artificiel dans l’affirmation « je suis heureux ». Il y a presque une sorte de malaise implicite dans cette formule. Pourquoi ?

 

« Je suis heureux » sonne faux parce que lorsque le bonheur est là, je, n’est pas. Il n’y a pas de moi pour s’approprier quoi que ce soit et encore moins pour se vanter de la possession exclusive de cet « objet » que serait soit-disant le bonheur.
Le bonheur n’est pas un objet. Un objet peut seulement au contact du soi éveiller ce frémissement que l’on appelle la joie. Il n’est pas évident que le bonheur et la joie soient exactement la même essence ou encore que le bonheur doive être formaté sur l’expression de la joie. Le bonheur est un peu comme l’eau tranquille et la joie comme son ondoiement vivant.

 

[...]

 

Alors oui, nous nous sommes trompés. Nous nous sommes complètement fourvoyés en voulant appeler un bonheur lointain, En inventant le tourbillon de la poursuite du bonheur. Expression qui ne veut strictement rien dire. Il n’y a rien à chercher qui puisse être le bonheur. L’idée même de recherche suppose par avance que vous êtes privé de ce que vous cherchez et elle implique qu’il vous faut donc poursuivre ce que vous ne possédez pas encore. Vous êtes donc à la merci de tous ceux qui vous proposent une forme de consommable conduisant au bonheur : du canapé convertible, au chalet dans les Alpes, de la prothèse dentaire éblouissante, aux mille et une techniques de contorsions du mental, du corps et des émotions, jusqu’aux aventures les plus lointaines des voyages éperdus.
Et pour arriver où ? A Soi. Seulement à soi. On peut donc, à partir de cette illusion vendre des recettes du bonheur. Alors même qu’il ne s’agit que de revenir dans cet espace heureux de l’âme qu’est le bonheur. Alors qu’il n’est question que de coïncider avec la Vie, sans même qu’il soit nécessaire de chercher cette coïncidence. Parce qu’elle existe déjà.

 

Extrait de « Y-a-t-il des recettes du bonheur », article de Serge Carfantan dans la revue 3ème Millénaire, n° 75.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Je suis heureux, Serge Carfantan”

  1. unpeudetao dit :

    Serge Carfantan est professeur agrégé de philosophie. Il étudie depuis plus de 30 ans la pensée indienne antique et ses prolongements contemporains. Il est l’auteur de Conscience et connaissance de soi (Presses Universitaires de Nancy, 1992) et développe actuellement un site internet consacré à la Philosophie et à la Spiritualité..

    Site internet :
    http://perso.club-internet.fr/sergecar/index.htm

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose