• Accueil
  • > Jours de pluie, E. HOUARD

12 octobre, 2013

Jours de pluie, E. HOUARD

Classé dans : — unpeudetao @ 17:45

Des cieux gris tombe, lente, une éternelle pluie,
Et je pense à ces pleurs que nulle main n’essuie.
Il a plu sans cesser, de l’aube jusqu’au soir,
Je pense aux mornes jours écoulés sans espoir !

 

Et la vaste campagne est inerte, et s’ennuie,
Je pense aux corps vivants dont l’âme s’est enfuie.
Le vent triste gémit sur l’affreux rameau noir,
Et je pense aux foyers où nul ne vient s’asseoir !

 

Mais j’entends le rabot paisible et monotone ;
Puis une voix d’enfant, fraîche, naïve, entonne
Un cantique, et le ciel s’entrouvre à son doux vœu.
Cette voix du travail, ce chant de l’innocence
Apaisent un moment ma profonde souffrance,
Car ils me font penser à la bonté de Dieu.

 

E. HOUARD (XIXe siècle), poétesse française.

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose