• Accueil
  • > L’ange, Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV

10 janvier, 2012

L’ange, Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV

Classé dans : — unpeudetao @ 19:48

 

Dans les cieux aux heures de minuit, un ange planait

 

Et il chantait un chant doux.

 

Et la lune, et les étoiles, et les nuages en foule

 

écoutaient la chanson divine.

 

Il chantait les extases des esprits immortels

 

À l’ombre des jardins du paradis..

 

Il chantait le Grand Dieu ; et sa louange

 

N’était pas feinte.

 

Dans son étreinte il portait une âme jeune

 

Au monde de tristesse et de pleurs,

 

Et l’empreinte de son chant est restée sans paroles

 

Dans l’âme jeune ! mais vivante.

 

Longtemps dans ce monde elle languit.

 

En proie au désir merveilleux

 

Et les chansons ennuyeuses de la terre

 

Ne purent remplacer les sons célestes.
Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV (1814-1841), poète et romancier russe.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “L’ange, Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV”

  1. unpeudetao dit :

    (Une autre traduction du poême de Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV) :

    Un ange volait dans un ciel de minuit.

    Il chantait à mi-voix.

    La lune et les étoiles et les nuages en foule

    Écoutaient son chant sacré.

    Il chantait la béatitude des esprits immaculés

    Sous le toit des jardins paradisiaques.

    Il chantait le grand Dieu

    Et sans feinte était sa louange.

    Il portait dans ses bras une jeune âme

    Vers ce monde de tristesse et de larmes.

    Et le son de son chant est resté sans paroles,

    Mais vivant dans cette très jeune âme.

    Longtemps elle a ici-bas langui,

    Pleine du désir d’un prodige.

    Les chants fades de la terre

    N’ont point su remplacer les sons célestes.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose