• Accueil
  • > L’Angelus, Joseph GINGRAS

17 juin, 2013

L’Angelus, Joseph GINGRAS

Classé dans : — unpeudetao @ 4:01

(Chanson)

 

Laboureur, quand la brise en la paix du couchant
Murmure l’Angelus aux échos de la plaine,
Au milieu du sillon qui s’enfonce en ton champ,
Arrête ta charrue et le bœuf qui la traîne ;

 

Quand les nids attentifs l’écoutent radieux,
Arrête ta charrue et regarde les cieux !
C’est l’Angelus qui passe ;
Repose ta main lasse

 

Et laisse l’aiguillon ;
Mets dans ton cœur la flamme
Et fais monter ton âme
Au-dessus du sillon.

 

Repose ta main lasse,
C’est l’Angelus qui passe.

 

Ô semeur, quand la voix argentine s’épand
Sur le grain où le prix de tes sueurs se fonde,
Au milieu du guéret où tout bruit se suspend,
Pour le froment futur qui nourrira le monde,
Dans le soir recueilli quand la cloche a chanté,
Pour le froment futur, dis, semeur, un Ave.
C’est l’Angelus qui passe ;
Repose ta main lasse
D’un labeur sans arrêt ;
Mets dans ton cœur la flamme
Et fais monter ton âme
Au-dessus du guéret.
Repose ta main lasse,
C’est l’Angelus qui passe.

 

Moissonneur, quand résonne au-dessus du blé mûr
Le cantique béni qui fait frémir les gerbes
Parmi la moisson blonde et sous le ciel d’azur
Avec le chant du soir qui chante dans les herbes,
Pour tes espoirs comblés, tant que l’airain priera,
Avec le vent du soir dis : Ave Maria !
C’est l’Angelus qui passe ;
Repose ta main lasse
Et cesse tes chansons ;
Mets dans ton cœur la flamme
Et fais monter ton âme
Au-dessus des moissons :
Repose ta main lasse,
C’est l’Angelus qui passe.

 

Joseph GINGRAS (XXe siècle), poète québécois.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose