27 avril, 2012

La bande (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 16:26

 

      Un soufi dit un jour à ses disciples :
      « Dorénavant, les objets que nous utilisons pour nos études, nous y mettrons le feu ; les principes dont tous considèrent qu’ils sont le noyau même de nos croyances, nous les dénoncerons ; la science derviche, nous la mettrons en œuvre en des lieux autres que les lieux habituels. »
      Pensant que le maître voulait éprouver leur foi, beaucoup acquiescèrent. Certains même d’expliquer : « Paroles sublimes ! Le maître souhaite que nous apprenions à nous détacher du secondaire pour mieux nous concentrer sur l’essentiel. »
      Quelques années plus tard, une insurrection éclata dans la ville où vivait cette communauté. Un ami vint les prévenir :
      « Un décret a été pris par les insurgés, qui déclare nos activités illégales. On emprisonne les derviches, des bandes d’émeutiers, mais aussi des hommes d’armes, détruisent nos centres. Nous ne sommes pas en mesure de protéger nos biens.
      – Ne craignez rien, dit le soufi à ses disciples, notre heure est venue. »
      Quand les émeutiers à la solde du tyran qui avait pris le pouvoir arrivèrent quelques minutes plus tard, ils passèrent leur chemin, à la recherche de victimes. Qu’auraient-ils pu faire à la zawia du soufi ? Comme ils l’avaient constaté, le maître des lieux et les siens étaient très occupés à démolir les murs de l’édifice, et à jeter gaiement au feu tout ce qu’il contenait.
      En se comportant comme une bande, la communauté sortit indemne de cette période troublée, et ses membres purent aller et venir en toute liberté.
      De tous ceux qui étudiaient le soufisme dans ce pays, ce sont les seuls qui survécurent.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose