• Accueil
  • > La douce étoile, Frédéric CAUMONT

7 mars, 2012

La douce étoile, Frédéric CAUMONT

Classé dans : — unpeudetao @ 10:43

 

Lentement le sort se déroule,
Suivant toujours la loi du temps ;
Et, sur notre mouvante boule,
Chaque homme tourne avec la foule,
Soumis à des destins flottants.

 

Il ignore, dans sa carrière,
Au soir, quel sera son réveil ;
Si le ciel de son humble sphère
Retentira d’un long tonnerre,
Ou resplendira de soleil.
Mais le Dieu qui suspend ce voile
Au devant de ses faibles yeux,
Souvent au travers de la toile
Laisse percer d’une humble étoile
Le jour flatteur et gracieux.

 

Ce jour, que notre cœur réclame,
C’est l’espoir, qui berce les maux,
L’espoir, qui d’un rebord de flamme
Dore les nuages de l’âme,
Et fait rêver de jours plus beaux.

 

Douce étoile, en chaque demeure
Répands ta céleste clarté :
Dis-nous que Dieu règne à toute heure,
Et console celui qui pleure
En lui parlant de sa bonté.

 

Frédéric CAUMONT (XIXe siècle).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose