24 novembre, 2014

La dune (Conte touareg)

Classé dans : — unpeudetao @ 8:32

En fin d’une longue journée de méharée, au moment ou le ciel prenait ses plus belles couleurs, un touareg du Hoggar et son fils installèrent le bivouac face à l’immensité du désert et dans le calme et la douceur de la nuit qui descendait doucement. Le regard perdu vers l’infini le touareg se mit à parler doucement comme s’il se parlait à lui même tout en observant son fils assis à ses cotés… puis il écouta les dunes qui parlaient entre elles, lui qui était habitué à les entendre chanter. – Je me sens triste dit une dune en constatant que les autres dunes étaient plus grandes qu’elles. Les dunes autour de moi sont si hautes, si belles et moi je suis si petite, si fragile. Une autre dune lui répondit : – Ne sois pas triste. Ton chagrin n’existe que parce que tu t’attaches à l’apparent, tu ne conçois pas ta véritable nature. – Ne suis-je donc pas une dune ? – La dune n’est qu’une manifestation transitoire de ta nature. En vérité tu n’es que du sable. – Du sable ? – Oui. Si tu comprends que ta nature est du sable, tu n’accorderas alors plus d’importance à ta forme de dune et ton chagrin disparaîtra.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose