• Accueil
  • > La fille de Maître Eckhart, Maître Eckhart

12 décembre, 2011

La fille de Maître Eckhart, Maître Eckhart

Classé dans : — unpeudetao @ 17:58

     Une fidèle vient à un couvent des frères prêcheurs et demande Maître Eckhart. Le portier dit : « Qui dois-je annoncer ? » Elle répondit : « Je ne sais. » Il dit : « d’où vient que vous ne sachiez votre être ? » Elle dit : « de ce que ne suis ni pucelle, ni femme, ni homme, ni épouse, ni veuve, ni demoiselle, ni seigneur, ni servante, ni valet. » Le portier alla auprès de Maître Eckhart : « venez auprès de la plus étrange créature que j’ai jamais entendue, et laissez-moi aller avec vous, et tendez votre tête et dites : « Qui me demande ? »" Ainsi fit-il. Elle lui parla comme elle avait parlé au portier. Il dit : « Chère enfant, ton discours est véridique et avisé : explique-moi mieux comment tu l’entends. » Elle dit : « Si j’étais pucelle, je me tiendrais dans mon innocence première ; si j’étais une femme j’enfanterais sans cesse en mon âme le Verbe éternel ; si j’étais un homme, j’aurais une forte résistance contre toutes les faiblesses ; si j’étais une épouse, je serais fidèle à mon cher unique époux ; si j’étais une veuve, je languirais constamment après mon unique amour ; si j’étais une demoiselle, je me tiendrais dans un service distingué ; si j’étais une servante, je serais humblement soumise à Dieu et à toutes les créatures ; et si j’étais un valet, je serais appliqué aux fortes besognes et servirais mon maître de toute ma volonté et sans contradiction. De toutes cela je ne suis rien et suis une chose comme une autre chose et je vais ainsi. » Le maître s’en fut et dit à ses disciples : j’ai ouï la créature humaine la plus pure que j’aie jamais trouvée, à mon avis.
     Cet exemple est appelé la fille de Maître Eckhart.

 

Maître Eckhart (1260-1327).

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “La fille de Maître Eckhart, Maître Eckhart”

  1. unpeudetao dit :

    En 1326, Deux dominicains dénoncent certaines de ses propositions à l’inquisition. Contre son gré par contrainte de suivre la procédure engagée, la hiérarchie de l’ordre dominicain est tenue de donner suite juridique à cette dénonciation.
    La date exacte et le lieu du décès d’Eckhart sont inconnus. Ayant répondu à ses détracteurs à Cologne en 1327, il est actuellement supposé que, durant 1328, il a entrepris de se rendre en Avignon depuis Cologne pour affronter son accusation devant le Pape. Nulle archive n’existe concernant ni ce départ, ni ce voyage, ni cette arrivée, ni aucun autre fait postérieur. Documents du procès d’Avignon, quand même, conservés à la Bibliothèque Vaticane suggèrent, mais pas explicitement, qu’ Echkart a été présent à la présentation devant Jean XXII. Finalement, la bulle In agro dominico assume qu’il est décedé. C’est le seul document pour le fait qu’il est mort avant le 27 mars, 1329, date de la bulle.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose