• Accueil
  • > La fortune qui me maltraite, Denis Sanguin de Saint-Pavin

29 décembre, 2013

La fortune qui me maltraite, Denis Sanguin de Saint-Pavin

Classé dans : — unpeudetao @ 17:58

La fortune qui me maltraite, Ne bornera jamais son cours : Et les araignes tous les jours Font leurs toiles dans ma pochette.

 

Ma garde-robe est tantôt nette, Je n’ai plus d’habit de velours ; Mes chevaux ressemblent des ours, Mon carrosse devient charrette.

 

Mes laquais tirent à la fin, Et ce qui restait de mon train A pris congé pour récompense  : Enfin, hors ceux à qui je dois, On ne voit point d’ermite en France Qui soit moins visité que moi.

 

Denis Sanguin de Saint-Pavin (1595-1670).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose