• Accueil
  • > La lumière, Marceline DESBORDES-VALMORE

21 juillet, 2012

La lumière, Marceline DESBORDES-VALMORE

Classé dans : — unpeudetao @ 18:11

Un soir on vit un homme marchant droit dans l’obscurité au milieu d’une place. Il portait sur sa tête une lumière solidement fixée à son chapeau.

 

Plusieurs se mirent à rire en passant près de lui ; car ils s’aperçurent qu’il était aveugle.

 

- La lumière est-elle faite pour les aveugles ? demandèrent-ils en se moquant.

 

- Ce n’est pas pour moi que je l’ai plantée ainsi, répliqua tranquillement l’aveugle : c’est pour vous, que je ne vois pas, et qui me voyez mieux au moyen de cette lumière. Vous pouvez éviter ainsi le choc de ma rencontre, en passant à deux pas de moi, qui me jetterais sur vous et qui vous blesserais peut-être. J’imite la Providence qui place toujours un indice aux dangers qu’elle sème devant l’homme. Moi, je suis le danger : ceci en est le phare !

 

Ils s’éloignèrent tous en disant :

 

- Cet homme est sage.

 

Ne vous moquez jamais d’une chose avant de l’avoir comprise.

 

Marceline DESBORDES-VALMORE (1786-1859).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose