• Accueil
  • > La marmite d’or (Conte bouddhiste)

23 octobre, 2013

La marmite d’or (Conte bouddhiste)

Classé dans : — unpeudetao @ 4:31

Dans un temple du Bouddha, il y avait une marmite d’or dont on se servait pour faire cuire les aliments des cinq saveurs qu’on offrait aux religieux.
En ce temps, un homme du commun entra dans le temple, aperçut la marmite d’or et désira la dérober. Ne trouvant pas le moyen de la voler, il revêtit des habits religieux, se prétendit moine et s’introduit dans l’assemblée des religieux.
Il entendit le supérieur qui enseignait à propos de la doctrine, en donnant les preuves essentielles des peines et des récompenses, de la vie et de la mort, et en démontrant que la rétribution suit l’acte comme l’ombre suit le corps et comme l’écho suit le son sans qu’on puisse y échapper.
Le voleur sentit sa conscience s’éveiller et se repentit. Il décida d’appliquer son esprit à l’enseignement et aperçut les traces de la Voie. Songeant à la cause de sa conversion, il se dit que c’était la marmite qui avait été son maître. Il eut donc soin d’adorer la marmite en tournant trois fois autour d’elle et il expliqua toute l’affaire à l’assemblée des moines.

 

Ainsi, l’éveil a pour chaque homme ses causes particulières.
Celui qui applique son esprit à une seule d’entre elles ne peut manquer d’apercevoir la vérité.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose