• Accueil
  • > La nonchalance, Henri-Frédéric AMIEL

23 avril, 2012

La nonchalance, Henri-Frédéric AMIEL

Classé dans : — unpeudetao @ 16:25

 

TA langueur et ta nonchalance,
Mon fils, te font tout négliger ;
Que l’on te pèse à la balance
Et tu seras trouvé léger.

 

Quand la Vierge folle sommeille,
L’huile de sa lampe tarit ;
Il faut que le pilote veille,
Sinon le navire périt.

 

Mon fils, celui qui s’abandonne,
Par le ciel est abandonné ;
Il faut mériter la couronne
Si tu veux être couronné.

 

Henri-Frédéric AMIEL (1821-1881), écrivain et philosophe suisse d’expression française.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose