• Accueil
  • > La partie d’échecs (Conte soufi)

8 mai, 2012

La partie d’échecs (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 20:02

 

      Le sultan aimait beaucoup jouer aux échecs avec Delkak mais chaque fois que ce dernier le mettait mat, il entrait dans une violente colère.
      « Que tu sois damné ! » lui criait-il.
      Il prenait les pièces sur l’échiquier et les lui lançait à la tête.
      « Tiens ! Voici le roi ! » disait-il.
      Delkak, avec beaucoup de patience, espérait le secours de Dieu. Un jour, le sultan lui ordonna de faire une partie et Delkak se mit à trembler comme s’il se trouvait nu sur la glace. De nouveau, le sultan perdit. Quand vint le moment fatal, Delkak se réfugia dans un coin de la pièce et se cacha sous six couches d’édredons afin de se protéger du jet des pièces. « Que fais-tu donc ? » lui demanda le sultan. De sous les édredons, Delkak lui répondit : « Que tu sois damné deux fois ! Quand tu débordes de colère, nul n’ose dire la vérité. C’est toi qui as perdu la partie mais, en réalité, c’est moi qui suis mis mat par tes coups et me vois contraint de me protéger sous les édredons pour te dire : « Que tu sois damné ! »"

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose