8 mai, 2012

La pierre (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 15:03

 

      On demanda à Sayed Nimr :
      « Comment une petite idée peut-elle faire obstacle à une grande idée ? Si un homme a acquis des capacités qui lui permettent de comprendre ce qui est important, ces capacités ne lui permettent-elles pas du même coup de se soustraire à l’influence déformante des petites idées ? »
      Le sayed dit aux disciples :
      « Ramassez des pierres, vous tous, de petites pierres.
      « Ces pierres ne gênent pas la vision quand elles sont à une certaine distance : elles sont bien trop petites. Mais si vous prenez même la plus petite d’entre elles et que vous la teniez à la hauteur de votre œil, elle vous semblera grande, parce qu’elle fera obstacle à la vision. Elle vous bouchera la vue. »

 

*****************************************************

 

Une réponse à “La pierre (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    On ne bat pas le fer à froid.
    Proverbe.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose