26 septembre, 2012

La pitié, Lucien PATÉ

Classé dans : — unpeudetao @ 5:33

La plus belle fleur de la terre
Ne fleurit pas dans les jardins.
Elle s’entrouvre avec mystère,
Loin des voluptueux Édens.
On ne la connaît qu’où l’on souffre.
Elle se penche au bord du gouffre ;
Son calice est un encensoir.
Parmi les deuils et les décombres,
Elle exhale, sous des cieux sombres,
Un parfum doux comme un espoir.
Dans son sein une larme est prête
Toujours pour toutes les douleurs ;
Mais elle sait, dans une fête,
Sourire au milieu de ses soeurs,
Elle fleurit au coeur de l’homme :
Ce n’est l’amour ni l’amitié..

 

Le malheureux crie et la nomme,
L’heureux accourt : c’est la Pitié !

 

Lucien PATÉ (1845-1939).

 

*****************************************************
 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose