• Accueil
  • > La Providence, Romano GUARDINI

15 juin, 2016

La Providence, Romano GUARDINI

Classé dans : — unpeudetao @ 17:50

Vous avez créé toutes choses, ô Seigneur, « selon la mesure et le nombre et le poids », et ce qui advient a lieu selon les décrets de votre sagesse. Vous avez donné la liberté à l’homme afin qu’il la mette en œuvre pour agir selon sa propre volonté. Mais aussitôt qu’il a accompli son acte, celui-ci se trouve dans la trame de la réalité ; il ne peut plus le supprimer, mais il doit poursuivre sa route en partant de cet acte. C’est ainsi que vous avez tissé son existence. Votre justice et votre bonté devraient resplendir en toutes choses ; cependant l’homme s’est perdu en s’éloignant de vous et il a transformé l’ordre instauré par votre amour en l’image sombre du destin.

Mais dans le Christ, votre Fils, vous avez, ô Père, dévoilé votre visage et commencé une œuvre nouvelle. Il a vaincu le destin et il nous a montré votre providence dans ce qui arrive.

Désormais tout doit être pour nous une décision de votre amour. Une consolation nous est ainsi donnée, mais aussi une tâche. Ce message n’est pas une permission de laisser négligemment aller les choses ou de fermer les yeux devant leur gravité, mais une exhortation à agir saintement. Votre royaume doit être pour nous l’unique nécessaire. Notre premier effort et notre premier soin doivent tendre à la venue de votre règne et à l’accomplissement de sa justice. Mais alors il nous est permis de savoir que toutes choses, même les plus sombres, servent à notre salut. Quoi que le destin nous apporte, nous devons le hausser par la foi jusqu’à en faire l’image de votre providence, surmonter avec confiance ce qu’il a pour nous d’inquiétant et collaborer à votre œuvre dans l’amour.

Aidez-moi, ô Seigneur, à éclairer la confusion des choses par la lumière de la foi et à transformer par la force de la confiance le fardeau de tout ce qui pèse sur moi. Et que votre Saint-Esprit me rende témoignage dans mon cœur que je suis vraiment votre enfant et que j’ai raison de recevoir de votre main tout ce qui arrive. Faites que je trouve dans la certitude de votre amour la réponse à ces questions auxquelles ne peut répondre aucune sagesse humaine. Je suis aimé de vous – telle est la réponse à toute question. Faites que j’en aie le sentiment à l’heure de l’épreuve. Amen.

Romano GUARDINI (1885-1968), allemand.

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose