• Accueil
  • > La Sagesse, Jean DEHÉNAULT

19 octobre, 2012

La Sagesse, Jean DEHÉNAULT

Classé dans : — unpeudetao @ 5:45

S’élève qui voudra, par force ou par adresse,
Jusqu’au sommet glissant des grandeurs de la cour ;
Moi je veux, sans quitter mon aimable séjour,
Loin du monde et du bruit rechercher la sagesse.

 

Là, sans crainte des grands, sans faste et sans tristesse,
Mes yeux après la nuit verront naître le jour ;
Je verrai les saisons se suivre tour à tour ;
Et dans un doux repos j’attendrai la vieillesse.

 

Ainsi, lorsque la mort viendra rompre le cours
Des bienheureux moments qui composent mes jours,
Je mourrai chargé d’ans, inconnu, solitaire.

 

Qu’un homme est misérable à l’heure du trépas,
Lorsqu’ayant négligé le seul point nécessaire,
Il meurt connu de tous et ne se connaît pas !

 

Jean DEHÉNAULT (1611-1682).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose