• Accueil
  • > La veille de Noël, Adèle TOUSSAINT

26 décembre, 2012

La veille de Noël, Adèle TOUSSAINT

Classé dans : — unpeudetao @ 6:29

À MAURICE.

 

Petite maman mignonne,
Sais-tu, toi, pourquoi ma bonne
Dit : « Ne va pas oublier
» De mettre ton soulier
» Dans l’âtre éteint, sur la cendre,
» Car Noël y va descendre ! »

 

Est-ce vrai ? mère, dis-moi
(Je ne crois jamais que toi),
Qu’il apporte aux enfants sages
Des bonbons et des images ?
Noël est-il vieux, méchant ?
Réponds vite à ton enfant.

 

Cher petit, reprit la mère,
Noël est une chimère
Qui n’a jamais existé :
Les mamans l’ont inventé,
Noël, c’est (date adorable),
Le jour où, dans une étable
L’enfant Jésus nous est né ;
Tu m’écoutes étonné,
Ne connais-tu pas encore
Ce doux Jésus qu’on implore ?
C’est l’enfant qui te sourit
À la tête de ton lit.
Fais-lui vite une prière,
Promets-lui d’aimer ta mère
Et d’être docile et bon ;
Alors, au lieu d’un bonbon,
L’enfant Jésus, qui t’écoute,
Ce soir t’enverra sans doute
Des rêves doux et charmants,
Pleins de papillons brillants,
De joujoux, d’oiseaux, de roses,
Enfin des plus belles choses !

 

Adèle TOUSSAINT (1826-1911).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose