6 février, 2016

La vie, Jules VERNE

Classé dans : — unpeudetao @ 13:00

Le passé n’est pas, mais il peut se peindre,

Et dans un vivant souvenir se voir ;

L’avenir n’est pas, mais il peut se feindre

Sous les traits brillants d’un crédule espoir !

Le présent seul est, mais soudain s’élance

Semblable à l’éclair, au sein du néant !

Ainsi l’existence est exactement

Un espoir, un point, une souvenance !

Jules VERNE (1828-1905).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose