• Accueil
  • > La vieille , Bluette STAEGER

6 juin, 2010

La vieille , Bluette STAEGER

Classé dans : — unpeudetao @ 5:15

 

La vieille

 

Dehors les feuilles légères tombent doucement
Le morbier murmure la douleur du temps
Devant sa fenêtre elle attend…

 

Elle attend… patiemment un sourire, un agrément,
Une fleur qui disperserait au loin la solitude
Qui est devenue une triste habitude.

 

Elle attend… un des siens depuis trop longtemps,
Un coup de pied dans ses mauvais souvenirs
et ses lèvres dessineraient un sourire.

 

Elle attend… quelqu’un de sympa pour se mouvoir.
Douce maman douce…, vite un mouchoir
Ses yeux s’épanchent sur le miroir.

 

Elle attend… du réconfort dans le fond de son tiroir.
La messe annonce encore un dimanche
Elle a mis, seule, sa robe blanche.

 

La bouillotte est tombée sans fracas sur le plancher.
Elle est déprimée, elle ne veut plus manger
Tous ses gestes sont un calvaire.

 

Ses articulations sont rouillées, usées et capricieuses,
Elle voudrait s’en aller, éteindre la veilleuse.
Elle attend… comme une prière.

 

Elle est si frêle, sous le poids de nonante trois années
Dont l’utilité lui échappe, nous n’avons pas idée.
Soumise elle attend….

 

Bluette Staeger.

 

******************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose