• Accueil
  • > La Vierge aux oiseaux, Jérôme et Jean THARAUD (Conte)

1 août, 2012

La Vierge aux oiseaux, Jérôme et Jean THARAUD (Conte)

Classé dans : — unpeudetao @ 6:00

LA Vierge fuyait avec l’enfant devant les soldats du roi Hérode. En chemin elle rencontra la colombe, et la colombe lui demanda :
- Où vas-tu avec ton enfant ?
La Vierge alors lui répondit :
- Je fuis les soldats du roi Hérode.
Mais déjà on apercevait la poussière que faisaient les cavaliers, et la colombe s’envola.

 

La Vierge continuait de fuir devant les soldats du roi Hérode.
En chemin elle rencontra la caille, et la caille lui demanda :
- Où vas-tu avec ton enfant ?
La Vierge alors lui répondit :
- Je fuis les soldats du roi Hérode.
Mais déjà on entendait le galop des chevaux, et la caille aussi s’envola.

 

La Vierge s’enfuyait toujours devant les soldats du roi Hérode.
En chemin elle rencontra l’alouette, et l’alouette lui demanda :
- Où vas-tu avec ton enfant ?
La Vierge alors lui répondit :
- Je fuis les soldats du roi Hérode.
Mais déjà on entendait les jurons des soudards, et l’alouette fit cacher la Vierge derrière une touffe de sauges.

 

Les soldats d’Hérode ont rencontré la colombe, et ils ont dit à la colombe :
- Colombe, as-tu vu passer une femme avec son enfant ?
La colombe leur a répondu :
- Soldats, elle a passé par ici. Et elle leur montra le chemin que la Vierge avait suivi.

 

Les soldats d’Hérode ont rencontré la caille, et ils ont dit à la caille :
- Caille, as-tu vu passer une femme avec son enfant ?
La caille leur a répondu :
- Soldats, elle a passé par ici. Et elle leur montra, à son tour, le chemin que la Vierge avait suivi.

 

Les soldats d’Hérode ont rencontré l’alouette, et ils ont dit à l’alouette :
- Alouette, as-tu vu passer une femme avec son enfant ?
L’alouette leur a répondu :
- Soldats, elle a passé par ici. Mais elle les conduisit très loin de la sauge, de la Vierge et de l’enfant.

 

Or, sachez à présent ce qu’il advint des trois oiseaux.
Dieu a condamné la colombe à roucouler une plainte sans fin, et la caille à raser la terre d’un vol qui la livre au chasseur.
Quant à l’alouette, sa récompense est de porter, chaque matin, le salut de la Vierge au soleil.

 

Jérôme et Jean THARAUD,
Jérôme (1875-1953) et Jean (1877-1952).

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose