• Accueil
  • > Lanterne en plein jour (Conte soufi)

7 mai, 2012

Lanterne en plein jour (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 14:40

     
      Un prêtre se promenait en plein jour au marché en portant une lanterne allumée. Ainsi muni, il tournait en rond dans le bazar. Un importun lui dit :
      « Pourquoi rentres-tu ainsi dans chaque boutique ? Que cherches-tu ? A quoi cela rime-t-il, alors qu’il fait grand jour, de chercher quelque chose à la lueur d’une lanterne ? »
      Le prêtre répondit :
      « Je cherche un homme vivant et qui ait le souffle d’un saint !
      – Eh bien, regarde ! fit l’homme, ce bazar est rempli par la foule !
      – Non ! fit le prêtre, je cherche un homme qui peut contrôler son désir et sa colère ! L’un de ceux qui restent hommes au plus fort du désir. Je voudrais qu’un tel homme me foule au pied comme la poussière, afin que je puisse sacrifier mon âme pour lui.
      – Tu cherches là une chose bien rare. Tes actes démontrent que tu fais fi du destin. Toi, tu ne vois que l’apparence mais l’essentiel est décidé par le destin. Et, quand le destin se réalise, même les cieux sont frappés d’étonnement. Tenter de nier cela, c’est rétrécir l’univers. Le destin peut transformer la pierre en eau. Toi qui as vu tourner la meule du moulin, viens donc voir la rivière qui l’entraîne. Tu as vu la poussière s’envoler ? Regarde plutôt le vent qui en est la cause. Tu vois la marmite des idées qui bout. Sois raisonnable et vois plutôt le feu qui est dessous et qui la fait bouillir. Ne te préoccupe pas de la patience et pense à celui qui t’a offert la patience. Tu prétends avoir vu quelque chose mais tes actes démontrent que tu n’as rien vu du tout ! Admire l’océan plutôt que l’écume car celui qui ne voit que l’écume tombe dans la manie du secret tandis que celui qui voit l’océan tombe dans l’admiration. Il transforme son coeur en océan. Qui voit l’écume est pris de vertige et tourne en rond mais qui a vu l’océan ne connaît pas le doute. »

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose