• Accueil
  • > L’apprentissage des immatures (Soufisme)

24 mai, 2012

L’apprentissage des immatures (Soufisme)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:43

 

      Un homme, étant venu voir Khwaja Ahrar (« Maître des Affranchis »), lui posa une question.
      Dès que le khwaja lui eut donné la réponse, il demanda la permission de s’en aller, et quitta l’assemblée.
      « Il a eu la sagesse de poser la question, dit Ahrar.
      – Savait-il pourquoi il la posait ? demanda Allama Sadrudin.
      – Il ne savait pas, mais une part de lui-même savait. »
      Sheikh Mustafa Najur remarqua :
      « Il a été assez sage pour partir dès qu’il a obtenu l’information dont il avait besoin. »
      Ahrar répliqua :
      « C’était une autre part de lui-même. Il pensait qu’il devait partir à temps pour assister aux prières de l’assemblée des fidèles, à la grande mosquée. »
      Haidar Gul demanda :
      « Un homme peut-il être sage au-dedans, dans une certaine part de lui-même, alors qu’il a en général l’impression d’être immature ?
      – S’il n’en était pas ainsi, dit le Maître Ahrar, aucun homme ne pourrait atteindre à la plénitude de la sagesse. »

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose