• Accueil
  • > L’arbre d’immortalité (Conte bouddhiste)

10 novembre, 2013

L’arbre d’immortalité (Conte bouddhiste)

Classé dans : — unpeudetao @ 16:28

Autrefois, un homme avait entendu raconter que, dans un royaume étranger, se trouvait une rivière d’immortalité ; celui qui s’y trempait devenait immortel.
Il se dirigea donc vers se royaume étranger et s’arrêta pour passer la nuit dans une maison. Son hôte, lui ayant demandé où il voulait aller, il lui répondit qu’il allait étudier l’art de devenir immortel. L’hôte conçut alors de mauvais desseins et lui dit :
 » Je possède un arbre d’immortalité. Si vous pouvez vous mettre à mon service pendant un an pour faire les rudes ouvrages, je vous donnerai l’immortalité ; pourquoi prendriez-vous la peine d’aller au loin? « 
Le voyageur approuva la proposition et pendant un an, il fit tous les plus rudes travaux que lui donnait son hôte sans jamais manifester le moindre déplaisir.

 

Quand l’année fut écoulée, l’hôte qui n’avait eu que l’intention de le tromper et qui ne possédait aucun arbre d’immortalité, le mena au milieu des montagnes et lui indiqua un arbre sur le bord d’un précipice en lui disant :
 » Voici l’arbre d’immortalité. Montez au sommet et, dès que je vous crierai de voler, jetez-vous dans le vide. « 
Le voyageur, dont la foi était absolue, monta sur l’arbre et, au commandement de l’autre, se jeta dans le vide, s’éleva dans les airs et obtint ainsi le secret de l’immortalité.
En voyant cela, son hôte pensa :
 » Je voulais le faire périr mais je ne savais pas que c’était précisément un arbre d’immortalité. « 
Il se mit donc à faire grand cas de cet arbre et quelque temps plus tard il se rendit avec son fils au pied de cet arbre. Le fils céda à son père le privilège de monter le premier, puis le fils cria :
 » Père, volez ! « 
Le père aussitôt voulut voler, mais il tomba dans le précipice et son corps fut réduit en bouillie.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose