• Accueil
  • > L’ascension de l’ego, Thierry VISSAC

13 septembre, 2009

L’ascension de l’ego, Thierry VISSAC

Classé dans : — unpeudetao @ 16:29

L’ego aime atteindre les sommets.
L’ego spirituel s’est engagé dans l’ascension du sommet spirituel.
L’ego comprend que l’éveillé est assis là-haut et qu’il faut accéder à cette hauteur pour “être son égal”. L’ego veut être un “maître ascensionné”.
C’est pourquoi on retrouve toujours le besoin d’égalité dans les aspirations égotistes.
Mais l’égalité selon l’ego est la quête d’un sommet.
L’ego veut être l’égal des “meilleurs” et cette égalité est en réalité la revendication d’un statut, d’un titre qu’il a confondu avec l’éveil lui-même.
Cette fausse égalité se révèle être une quête de supériorité (laquelle est une des formes de la quête de “autre chose, autrement”).
Les mots que j’utilise sont sans doute compréhensibles, mais il est plus précieux encore de voir à quel point notre quête est guidée par cette aspiration au sommet. Cela demande un regard intime et profond afin que nous ne restions pas au niveau des mots.

 

Dans la réalité, nous sommes des étudiants éternels.
Pourtant, celui qui le dit est un maître dans les yeux de l’ego, avec des “avantages sociaux “qui lui paraissent enviables.
L’ego dit “oui, nous sommes des étudiants … mais je veux être ton égal !”

 

Regardons, en conséquence, la réalité sous cet angle nouveau :
L’étudiant ne devient jamais l’égal du maître.

 

Quel sentiment s’éveille à cette perspective ?
Quel qu’il soit, il nous dit la vérité de notre aspiration.

 

“je” revendique le droit d’être l’égal du sommet que “je” convoite.
“je” dénonce le maître qui me le refuse … prétextant qu’il veut être supérieur.

 

“je” projette sa quête partout, voyant des concurrents et des empêcheurs d’ascensionner, des maîtres qui deviennent ses ennemis à la moindre opposition à ses plans.
Le maître tranche net dans la quête du sommet, mais l’ego ne peut le voir que comme une frustration de sa quête, pas comme une attention bienveillante.

 

Le maître n’accordera jamais le statut à l’étudiant, il ne se l’est jamais accordé lui-même.

 

Mais la quête demeure, inchangée. “je” veux obtenir le fruit de la quête spirituelle.
L’ego qui affirme avoir passé la porte de l’éveil revendique implicitement que l’on s’adresse à lui “autrement”. Il a attendu cela si longtemps. Il prend des airs pieux et inspiré, mais il jouit en fait secrètement de son sommet illusoire.

 

Cela n’est pas à “dénoncer” chez les autres, mais chez soi. Ces paroles sont pour “soi”.
“C’est de moi qu’il s’agit”
Il n’y a pas pire souillure de l’éveil que cette jouissance du sommet.

 

Je ne suis rien et celui qui veut devenir l’égal de ce rien (ou de tout autre “rien” encore plus enviable) parce qu’il y voit un avantage sera tranché de haut en bas.

 

L’ascension est terminée.

 

*************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose