• Accueil
  • > L’aumône sur le chemin de Jéricho, Abbé LABAIG-LANGLADE

1 avril, 2017

L’aumône sur le chemin de Jéricho, Abbé LABAIG-LANGLADE

Classé dans : — unpeudetao @ 3:45

Dans le jardin du ciel, la fleur du plus grand prix

Est l’humble charité, qui, pleine de tendresse,

Des maux du délaissé veut partager l’ivresse,

D’un coup d’œil elle a vu, d’un mot elle a compris

Du blessé du chemin quelle était la détresse ;

Elle a soigné sa plaie et dans ses bras l’a pris.

Choyons en notre cœur la royale vertu

Que le Christ dans sa vie a toujours caressée,

Qu’il tint si fortement sur la croix embrassée !

Par elle relevons le courage abattu :

À nos derniers moments, la plus douce pensée

Sera pour nous d’avoir en elle combattu !

Nous donnons à la fleur ornant notre demeure,

Pour résister au froid de l’hiver, un abri :

De l’oiseau poursuivi nous entendons le cri,

Et sa plainte affolée en notre âme demeure.

Oh ! que celui qui pleure, un jour chez nous ait ri !

Sans se savoir aimé que nul jamais ne meure !

Ne nous détournons pas de qui nous tend la main :

Le pauvre a bien assez de son lot de souffrance

Pour que nous n’allions point, par notre indifférence,

Lui rendre encore plus dur son pénible chemin !

Que notre bon accueil lui soit une assurance

Qu’il ne pèse pas trop aux bras du genre humain !

Dieu nous donna : donnons. Sans peine ouvrons la porte

Au souffreteux qui vient. Traitons avec bonté

Ce frère de Jésus. Couvrons sa nudité :

Calmons sa faim, sa soif, fût-il méchant, n’importe,

C’est un passant allant vers son éternité :

Et l’obole qu’on donne, un ange au ciel la porte !

Abbé LABAIG-LANGLADE (XIXe siècle).

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose