• Accueil
  • > Le baiser, Émile HINZELIN

17 mai, 2014

Le baiser, Émile HINZELIN

Classé dans : — unpeudetao @ 16:58

Judas dit aux soldats qui cherchaient Jésus-Christ : « Je vous le montrerai. » Jésus était proscrit, Il se tenait dans l’ombre avec quelques fidèles, Et, sans crainte, attendait. La mort, à longs coups d’ailes, Semblait déjà voler vers son front pur et doux. « Ce Jésus, à quoi donc le distinguerons-nous ? » Dit le chef des soldats. Alors, l’apôtre indigne, Après avoir cherché quelque temps un bon signe, Sourit, et de sa voix la plus basse parla : « L’homme que vous voulez, ce sera celui-là Vers qui j’irai d’abord, la main droite tendue, Et que j’embrasserai. » La voix fut entendue, Et l’on suivit Judas, sûr de trouver le Christ. La troupe, au bout d’une heure à peine, découvrit Un jeune homme pensif qui dominait un groupe. « Arrêtez », dit Judas. Un soldat de la troupe Souleva sa lanterne à la hauteur des fronts, Et les autres songeaient : « Cette fois, nous l’aurons. » Jésus frémit un peu, lorsqu’il sentit le traître, Mais il offrit la joue et ne fit rien paraître, Car il pensait : « Hélas ! comment le refuser ? Le baiser de Judas, c’est encore un baiser. »

 

Émile HINZELIN (1857-1937).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose