• Accueil
  • > Le derviche et la princesse (Conte soufi)

20 février, 2011

Le derviche et la princesse (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 2:25

 

La fille du roi était aussi belle que la lune, et tous l’admiraient.
     Un derviche la vit un jour dans la rue au moment où il portait un morceau de pain à sa bouche : il le laissa choir d’émotion.
     En passant devant lui, elle le regarda en souriant. Il fut pris de convulsions ; le pain lui tomba des mains et roula dans la poussière ; il perdit presque la raison.
     Le derviche entra en extase, et y demeura sept ans. Il vivait dans la rue, là où dormaient les chiens. La princesse en éprouva de la contrariété. Voyant cela, ses serviteurs décidèrent de le tuer.
     Alors, elle le fit venir et lui dit :
     « Il n’est pas d’union possible entre toi et moi. Et mes esclaves veulent te tuer. Disparais !
     – Dès l’instant où je t’ai vue, répondit le malheureux, la vie n’a plus compté pour moi. Ils peuvent me l’enlever. Mais je t’en prie, réponds à mon unique question puisque tu vas être cause de ma mort : pourquoi m’as-tu souri ?
     – Homme insensé ! dit la princesse. Quand j’ai vu quel idiot tu faisais, j’ai souri de pitié, pour nulle autre raison. »
     Et elle se retira.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose