8 octobre, 2008

Le filet, Jean AICARD

Classé dans : — unpeudetao @ 15:34

Ils tiraient leurs filets ruisselants, hors des lames.
– « Venez et vous serez désormais pêcheurs d’âmes,
Leur dit-il, et jetant sur le monde étonné
L’Évangile divin que je vous ai donné,
Du fond des passions, comme d’une mer sombre,
Vous tirerez au jour des coeurs, des coeurs sans nombre,
Que vous verrez, frappés, tous, d’un rayon pareil,
Aux mailles du filet refléter mon soleil. »

 

 

Alors, traînant leur barque à terre avec le câble,
Ils la laissèrent seule au soleil, sur le sable.

 

 

 

Jean AICARD, Jésus, 1896.

 

 

********************************************

 

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose