• Accueil
  • > Le mendiant à la charrette, Antonio MANUPPELLI

25 novembre, 2014

Le mendiant à la charrette, Antonio MANUPPELLI

Classé dans : — unpeudetao @ 9:01

À ton passage les monts se sont ouverts, les eaux du fleuve se sont arrêtées, le soleil a fait disparaître les nuages obscurs, la terre doucement a apaisé les vents. Mais toi, le pauvre roulier, tu ne sais pas, et tes chiens aux langues poudreuses non plus, que c’est Dieu qui vous suit. Les portes des maisons s’ouvrent amiables, les pauvres aussi semblent devenus des riches et vous offrent un pain et le sel de l’amitié. Sur vous l’orage s’évanouit, car les montagnes tout autour vous défendent. Les chiens flairent l’odeur de soufre de la foudre lointaine et s’accroupissent sur le bord de la route. Déforme et sans voix, tes yeux sont deux étoiles, ni les tempêtes, ni la mort ne pourront t’envoler du cœur le grand don de ton Dieu : la résignation chrétienne qui est ta force et ton bonheur sur la terre.

 

Antonio MANUPPELLI (1902-1983), journaliste, historien et poète italien.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose