7 septembre, 2013

Le mental (Conte)

Classé dans : — unpeudetao @ 18:34

Il y a plusieurs siècles en Chine, deux moines marchaient côte à côte le long d’une route boueuse lorsqu’ils arrivèrent devant une immense flaque d’eau qui barrait complètement la route. Ils trouvèrent là une très belle femme vêtue d’une robe ravissante, incapable d’aller plus loin sans maculer ses vêtements.

 

Sans l’ombre d’une hésitation, l’un des deux moines prit la dame dans ses bras, traversa la flaque, la déposa délicatement de l’autre côté, et reprit son chemin.

 

Quelques heures plus tard, alors qu’ils installaient leur camp pour la nuit, le second moine se retourna vers le premier et lui dit :
« Je ne peux vraiment plus garder cela pour moi, je suis très fâché contre toi ! nous sommes supposés ne pas regarder les femmes, surtout lorsqu’elles sont jolies, et encore moins les toucher. Pourquoi as-tu fait cela ? »
Le premier moine lui répondit :
« Frère, j’ai laissé cette dame auprès de la flaque, pourquoi la portes-tu encore ? »

 

*****************************************************
 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose