• Accueil
  • > Le murmure des anges, Samuel LOVER

24 janvier, 2012

Le murmure des anges, Samuel LOVER

Classé dans : — unpeudetao @ 3:12

 

Un enfant charmant et heureux dormait,
            Sa douce mère avec chagrin pleurait,
Son homme était en mer : elle en pleurait d’effroi !
            La tempête grandissait fortement
            Près de la maison du pêcheur absent,
Elle criait : « Mon François, oh ! reviens vers moi ! »

 

Du chapelet elle comptait les grains ;
            L’enfant chéri dormait, croisant les mains,
À sa mère à genoux souriant d’un air las :
             « Ô que béni soit ce précieux moment,
            Que doux est le sommeil de mon enfant,
Car je sais que les anges lui parlent tout bas !

 

« Pendant qu’ils continuent maintenant
            Leur veille sur toi, mon ange dormant,
Oh ! pourquoi doucement ne les pries-tu pas
            En leur disant que tu préférerais
            Qu’ils veillent sur ton père de plus près ?
Car je sais que les anges te parlent tout bas. »

 

L’aube du matin clair et sans nuage
            Montra François de retour au rivage :
La mère alors serra le père dans ses bras,
            Et sur son sein, d’amour tout palpitant,
            Pressa le bambin, et le bénissant,
Dit : « Je sais que les anges t’ont parlé tout bas. »

 

Samuel LOVER (1811-1872), écrivain irlandais.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose