• Accueil
  • > Le mythe de Dieux Lares (Conte vietnamien)

4 avril, 2014

Le mythe de Dieux Lares (Conte vietnamien)

Classé dans : — unpeudetao @ 18:36

Enfin au 23ème jour de la 12ème lune, on fête à nouveau les Tao-Quân (Dieux Lares), juste avant le retour du Nouvel An, et le cycle recommence. Mais ces Dieux Lares qu’on fête ont aussi leur légende. Leur histoire commença par celle d’un ménage sans enfant, où l’amour s’était refroidi et les disputes devenues si fréquentes que la femme partit un jour pour fonder un autre foyer. Le mari pris de remords partit à sa recherche ; il arriva ainsi un jour au crépuscule devant la nouvelle demeure de son épouse. Epuisé, il s’affaissa sur le seuil, les vêtements en haillons et la face ravagée par les privations multiples. Alors la femme profondément touchée, le cacha dans une meule de foin, en attendant de pouvoir trouver un arrangement pour revenir à son ancien foyer. Entre-temps, le nouveau mari rentra au logis et, en préparant la fumure pour son travail du lendemain, mit accidentellement le feu à la meule. Alertée par les flammes, l’épouse se précipita dans le brasier pour essayer de sauver son ancien conjoint. Le nouvel époux, ne comprenant rien à un tel geste, se jeta dans le feu à son tour pour tenter de sauver sa femme. Et tous les trois moururent carbonisés : c’était la volonté d’un destin implacable, et le peuple les immortalisa sous les espèces d’un trépied de fourneau, en souvenir de leur amour tragique.

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose