29 janvier, 2012

Le paradisier, ALBE

Classé dans : — unpeudetao @ 17:46

 

Un paradisier volait
perdu sur l’horizon vermeil,
tache noire qui glissait
devant l’or du soleil.

 

Un vol haut,
mais si lourd
dans le jour
frais éclos.

 

Le brasier du soleil
devint plus ardent encor ;
alors l’oiseau tomba mort
sur l’horizon vermeil.

 

Ne dites pas de cet oiseau
qu’il volait trop haut ;
peut-être avait-il fait son nid
près du Paradis.

 

ALBE (XXe siècle), pseudonyme de R. A. JOOSTENS, poête belge d’expression néerlandaise.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose