12 juin, 2013

05. Cinquième étape : Accepter la colère

Classé dans : — unpeudetao @ 17:07

Qu’est-ce que je fais avec la colère qui est suscitée en moi ? Il y a des personnes qui retournent leur colère contre elles-mêmes. D’autres vont déplacer la colère et la voir chez les autres. La colère est un second sentiment par rapport à la blessure. Je vois des gens qui travaillent beaucoup leur colère.
J’ai vu des groupes de colère qui ont travaillé des années et qui étaient toujours en colère. C’est que derrière la colère, il y a une blessure, une frustration et c’est ce qu’il faut aller chercher.

 

Dans un groupe de deuil, nous avons une personne dont le mari s’est suicidé. Elle n’a aucune difficulté avec la colère. Pour l’exprimer elle coupe du bois pour le foyer et cela fait des quantités de bois qu’elle coupe. Là, on a trouvé que derrière sa colère, il y avait de la peine. Elle a commencé à exprimer de la peine. Et on peut voir maintenant que son deuil s’avance.

 

S’il n’y a pas une purgation des différentes émotions, la tristesse, la colère, la frustration, la personne ne guérira pas. Pour exprimer corporellement votre colère, vous pouvez taper dans des coussins, faire des exercices corporels fatigants. Dans l’émotion, il y a le mot « motion » qui suggère le mouvement.
Pour la tristesse, c’est les pleurs. Les femmes ont plus d’accès aux pleurs que les hommes. Pour pleurer il faut être capable de régresser un peu.

 

*****************************************************

 

06. Sixième étape : se pardonner à soi-même :
http://unpeudetao.unblog.fr/le-pardon-jean-montbourquette/06-sixieme-etape-se-pardonner-a-soi-meme/

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose