• Accueil
  • > Le père est mort, René BOYLESVE

4 novembre, 2014

Le père est mort, René BOYLESVE

Classé dans : — unpeudetao @ 8:46

Le père est mort, la veuve et son frêle enfant rose, Après avoir pleuré longtemps sur le cercueil, Restèrent mornes, froids ; une terrible chose : La tristesse sans larme, accompagna le deuil.

 

L’enfant qui, chaque jour, voyait souffrir sa mère – L’enfant qui vit de jeux, d’amour, de joyeux cris – Devint pâle, maigrit, puis sa fine paupière, Brûlante, retomba sur ses yeux alourdis.

 

Au chevet du lit blanc, nuit et jour éveillée, La veuve demeura longtemps agenouillée, Vers l’ange qui calma son cœur endolori. Et un matin de mai, que les fleurs étaient belles, Que des milliers d’oiseaux chantaient sous les tonnelles La mère eut un sourire, et l’enfant fut guéri.

 

René TARDIVEAU dit René BOYLESVE (1867-1926).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose