• Accueil
  • > Le Portugal, Maria SOBRAL

20 novembre, 2014

Le Portugal, Maria SOBRAL

Classé dans : — unpeudetao @ 8:37

Je t’ai quitté quand je n’avais encore que trois ans,  Pour venir vivre dans un pays moderne,  Mais chaque fois que j’y retourne, hélas pas très souvent,  Je trouve la France un peu terne.

 

Là-bas, les gens sont simples,  Ils n’ont pas le temps de rêver ;  Ce sont des personnes humbles  Qui aiment travailler.

 

Le dimanche est un jour sacré et vénéré,  Les villageois revêtent leurs plus beaux habits,  Ils vont à la messe chanter et prier  Car travailler serait un sacrilège des pires.

 

Il n’y a rien de plus typique que les bals portugais,  Toute la jeunesse se réunit le soir  Et sous l’œil attendri des dames âgées,  Virevolte au son des guitares.

 

Maria SOBRAL (XXème siécle).

 

*****************************************************

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose