• Accueil
  • > Le roc, Albert de TENEUILLE

17 septembre, 2012

Le roc, Albert de TENEUILLE

Classé dans : — unpeudetao @ 3:06

Planté, droit, au milieu du torrent qui bouillonne,
Le roc, depuis toujours, est là, noir et luisant.
Autour de lui le flot bondit et tourbillonne
Et, sans repos, le frappe en un choc épuisant.

 

Malgré le vent, le gel, le soleil, malgré l’âge,
Il conserve, en rêvant, son immobilité.
Lui seul n’a pas changé dans tout le paysage
Et son front de granit garde sa majesté.

 

Le matin peut jeter son écume irisée,
Le soir l’envelopper de velours pourpre et d’or,
L’hiver pleurer de froid, le printemps de rosée,
Tout passer, tout mourir, dans l’agreste décor,
Du moindre brin d’osier au plus altier des chênes,
De la goutte au nuage et de l’herbe au sommet,
Lui, le roc, insensible aux angoisses humaines,
Dresse son bloc obscur qui ne tremble jamais.

 

En vain, le temps s’acharne à le brise : il dure !
Le courant, à grands coups, veut l’arracher : il tient !
Rien ne peut ébranler sa masse énorme et dure ;
Nul ne peut affaiblir l’orgueil qui le soutien !

 

Au hasard des saisons, sous les feuilles jaunies,
Les siècles et les flots ont fui sans revenir ;
Lui, symbole éternel des choses infinies,
Continue à braver le sort qu’il doit subir !

 

Sois, ainsi que ce roc, celui que rien n’entame,
Ni le plaisir, ni les assauts, ni la douleur ;
Ne forge ton destin qu’au foyer de ton âme,
Et n’éclaire tes jours qu’aux flammes de ton cœur.

 

Laisse tout ce qui meurt s’écouler à ton ombre ;
Ne courbe pas le front ; durcis ta volonté ;
Le ciel peut tour à tour être serein ou sombre,
Rien ne doit t’éloigner du devoir accepté.

 

La vie en te frôlant, heurtera ta chimère ;
Le monde, à tes côtés, voudra briser ta foi ;
Qu’importe ! Ris sans fin de leur vaine colère
Et songe qu’il te faut ne compter que sur toi

 

Pour rester, le dernier, debout dans la lumière !

 

Albert de TENEUILLE (XXe siècle).

 

*****************************************************

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose