• Accueil
  • > Le Roi des Échos (Conte africain)

13 septembre, 2013

Le Roi des Échos (Conte africain)

Classé dans : — unpeudetao @ 6:12

Un homme alla dans la forêt pour défricher un bout de terrain, brûler les broussailles et préparer un champ. A peine commença-t-il à essarter la terre qu’ilentendit une voix dans les buissons :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi « , répondit l’homme.
 » Que fais-tu ? « 
 » Je débroussaille. « 
 » Attends, je vais t’aider. Je suis le Roi des Echos, et je vais t’envoyer cent de mes sujets. « 
Sitôt dit, sitôt fait. Le Roi envoya à l’homme cent échos qui débroussaillèrent le terrain en un tournemain. L’homme se félicita de cette aubaine :
 » Avec une aide pareille, tout va pour le mieux ! « 

 

Quelque temps après, les broussailles une fois sèches, l’homme se rendit dans la forêt pour les brûler et pour amender son champ avec les cendres. A peine eut-il le temps d’allumer le feu qu’une voix se fit entendre :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi « , répondit l’homme.
 » Que fais-tu ? « 
 » Je brûle les broussailles pour amender mon champ avec les cendres. « 
 » Attends, je vais t’aider ! « 
C’était encore le Roi des Echos. Il envoya à l’homme trois cents échos qui se mirent aussitôt à l’oeuvre. En un tour de main, ils brûlèrent toutes les broussailles.
Sa terre amendée, l’homme s’en félicita :
 » Avec une aide pareille, tout va pour le mieux ! « 

 

Les pluies commencèrent. L’homme saisit un pot rempli de millet et
s’en alla au champ pour semer. A peine commença-t-il sa besogne que le Roi des Echos se fit entendre :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi. « 
 » Que fais-tu ? « 
 » Je sème le millet. « 
 » Attends, je vais t’aider. « 
Et le Roi lui envoya en aide neuf cents échos. Les semailles furent terminées en un tour de main.
 » Avec une aide pareille, tout va pour le mieux !  » se félicita notre homme.

 

Lorsque le millet se mit à germer, l’homme se rendit au champ pour arracher les mauvaises herbes. Le Roi des Echos ne tarda pas à l’appeler :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi. « 
 » Et que fais-tu ? « 
 » J’arrache les mauvaises herbes. « 
 » Attends, je vais t’aider. « 
Mille échos accoururent et arrachèrent toutes les mauvaises herbes en un tour de main.
Une fois de plus, l’homme se félicita :
 » Avec une aide pareille, tout va pour le mieux ! « 

 

Lorsque le millet se mit à lever, l’homme alla au champ pour chasser les oiseaux qui venaient le manger. Dès son arrivée, le Roi des Echos cria :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi. « 
 » Que fais-tu ? « 
 » Je chasse les oiseaux pour qu’ils ne mangent pas mon millet. « 
 » Attends, je vais t’aider ! « 
Dix mille échos accoururent et chassèrent jusqu’au dernier oiseau. L’homme s’en alla en se félicitant :
 » Avec une telle aide, tout va pour le mieux ! « 

 

Des jours passèrent. L’homme arriva au champ. Il cueillit quelques épis et les goûta pour voir si son millet était mûr. Et le Roi des Echos appela :
 » Qui est là ? « 
 » C’est moi. « 
 » Que fais-tu ? « 
 » Je cueille quelques épis et je goûte mon millet pour voir s’il est mûr. « 
 » Attends, je vais t’aider. « 
Aussitôt, cent mille échos accoururent, cueillirent tous les épis et les mangèrent.
L’homme s’en alla tristement, sans se féliciter. Cette fois-ci, il se garda bien de dire :
 » Avec une aide pareille, tout va pour le mieux ! « 

 

*****************************************************
 

 

Une réponse à “Le Roi des Échos (Conte africain)”

  1. coline3 dit :

    Bonjour,

    moralité : avant toute chose, demandez-vous pourquoi on vous propose
    de l’aide ?? le bénévolat est un leurre………

    Bonne journée

    Coline

    Dernière publication sur  : du temps des cerises aux feuilles mortes

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose