7 janvier, 2012

Le serment (Conte soufi)

Classé dans : — unpeudetao @ 17:28

 

     Un homme qui n’avait pas l’esprit en paix fit le serment de vendre sa maison et de donner l’argent aux pauvres si ses problèmes étaient résolus.
     Ses problèmes s’étant dissipés, il se dit qu’il était temps de tenir sa promesse. Mais il ne voulait plus faire pareil don. Aussi imagina-t-il une échappatoire.
     Notre homme mit la maison en vente au prix d’une pièce d’argent. Il vendait le chat avec : il en demandait dix mille pièces d’argent.
     Il trouva un acheteur pour la maison et le chat, donna aux pauvres la pièce d’argent et empocha les dix mille pièces.
     Les gens décident de suivre un enseignement, mais interprètent leur relation avec lui à leur avantage. Ils ne pourront rien apprendre avant d’avoir surmonté cette tendance.

 

*****************************************************

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

Une réponse à “Le serment (Conte soufi)”

  1. unpeudetao dit :

    Le stratagème décrit dans cette histoire n’est pas toujours délibéré, note le conteur (Sheikh Nasir el-Din Shah) : l’esprit perverti a parfois recours, inconsciemment, à des moyens de ce genre.
    Nasir el-Din Shah, « la Lampe de Delhi », est mort en 1846. Son tombeau se trouve à Delhi (Inde). La présente version, qui lui est attribuée, provient d’une tradition orale de l’Ordre chishti. Elle sert d’introduction à la technique psychologique destinée à stabiliser et éclairer l’esprit.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose