• Accueil
  • > Le vieux Bon Dieu, Jacques ÉLAN

18 février, 2013

Le vieux Bon Dieu, Jacques ÉLAN

Classé dans : — unpeudetao @ 3:43

Entre les peupliers, dont nul ne sait plus l’âge,
Où l’ombre sanctifie un timide gazon,
Un Bon Dieu patiné par la main des saisons,
Étire sur la Croix ses frêles cartilages.

 

Le Temps a démarqué les mots de l’écusson,
La Couronne n’est plus qu’un vague bosselage,
Seule, la Plaie au flanc saigne encor sur l’herbage,
Mais le tout est paré du sublime frisson.

 

Combien de fois au pied de cette croix rustique,
Paysan de chez nous, dont l’âme est si mystique,
Reviendrez-vous encor pencher vos fronts têtus?
Devant ce corps meurtri si pauvrement vêtu,
Ici, sans ostensoirs, sans rites ni cantiques,
Sous le ciel gris ou bleu, chaque heure est liturgique.

 

Jacques ÉLAN (1905-1958), poète belge.

 

*****************************************************

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose