• Accueil
  • > Le vin du mourant, Ibrahims Kone

24 décembre, 2008

Le vin du mourant, Ibrahims Kone

Classé dans : — unpeudetao @ 5:12

Le vin du mourant,

 

 

 

 Rien d’aussi beau que les derniers mots d’une vie au soir
 Cela ressemble plus au crépuscule lorsque le soleil nous épargne
 Sa chaleur. Lorsque la vie quitte sans haine sans hargne
 Et que la paix s’installe en nous de même que cette odeur de reposoir

 

 

 

 Rien de plus troublant que le trouble des vivants qui s’accrochent
 A la vie, cette ingrate vipère qui agonit de morsures et de peurs
 Si vous y croyez alors la mort vous effraie et fait battre vos cœurs
 Moi je la trouve belle surtout quand elle est proche

 

 

 

 C’est le vin du mourant que je vous invite à boire avec moi
 La beauté de la mort est le couronnement de ceux d’ici
 Qui ont triomphé de la vie en mourant sans lui dire merci
 Voila ce que la nature nous demande : boire ce vin de la foi

 

 

 

 Lorsqu’enfin le moment de quitter le gouffre arrive silencieux
 Quand ce moment de l’infini vous prend tout enivré de vin
 Alors la joie est au comble le vrai nirvana c’est le bout du destin
 C’est le vin de la consolation que je chante bande de curieux.

 

 

 

Ibrahims Kone.

 

 

 

******************************************

 

 

 

http://unpeudetao.unblog.fr

 

 

 

 

Une réponse à “Le vin du mourant, Ibrahims Kone”

  1. unpeudetao dit :

    Ibrahims KONE (Né en 1972), ivoirien.

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose