7 juillet, 2009

1. Introduction

Classé dans : — unpeudetao @ 6:50

 
Les livres, comme les rencontres, les événements et les choses, peuvent être pour le voyageur spirituel des occasions d’avancement parfois même des catalyseurs.
Mais ce ne sont pas les livres eux-mêmes qui nous font progresser, le progrès demeurant toujours une entreprise personnelle. Il peut arriver que l’éveil
se déclenche à la suite d’une lecture ou d’une rencontre. En ce sens, les livres sont des sources d’inspiration et de soutien : ils redonnent du souffle
et nous disent « où nous en sommes sur la voie ». Mais un livre écrit par un sage ne nous apprend que la façon dont un autre s’est réalisé, il ne nous dit
rien de la façon dont nous devrons nous-mêmes avancer.

 

 

 

Il ne faut pas s’attarder à des livres plus qu’aux autres choses périssables. Il faut savoir les fermer à temps pour passer à l’action sur soi-même, puisque
seule cette action en fin de compte a une valeur transformatrice. Quitte à revenir se retremper dans un livre, comme on pourra le faire auprès d’un groupe
spirituel. On peut se leurrer longtemps, entouré de livres, passant des heures à s’imbiber d’une pensée exaltante. C’est l’époque du magasinage spirituel,
du « shopping », qui est utile surtout pour se convaincre de la réalité des choses décrites et emmagasiner du courage suffisant pour entreprendre l’action
sur soi-même. La lecture peut être une autre façon de rester pris dans le mental, le monde de la pensée, de l’émotion et de l’ego. Un livre ne fera jamais
perdre l’ego. Or, c’est de cela et de cela seulement qu’il s’agit dans la vie spirituelle. L’esprit bien meublé, « la tête bien faite », peuvent être un
obstacle autant qu’un profit sur la voie. Ce n’est pas la tête, mais le coeur, l’intuition, la conscience profonde qui réalise la totalité de l’homme.

 
Ce livre que vous allez parcourir, présente une façon de suivre la voie, celle de l’auteur. Il représente mon aventure, en partie du moins, car elle se
continue toujours et pourrait encore changer substantiellement. Il présente mes idées, mes opinions, les leçons que j’ai apprises, les réflexions qui m’ont
été utiles sur la voie, les obstacles et les pièges rencontrés en cours de route. Je ne suis ni gourou ni maître spirituel, simplement un compagnon de
route. Que l’on ne prenne donc pas pour acquis tout ce que j’écris ici : que chacun éprouve lui-même, en le vivant, tout ce qu’il lira. N’écouter que soi-même,
tout d’abord. Chacun est sa propre voie, qu’il faut vraiment apprendre à reconnaître et à définir. Ce livre offre des suggestions, il n’ambitionne pas
de convaincre un autre en profondeur sans une connivence ou une sympathie préalable.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ilona, Mahée et Mila. |
Amour, Beauté, Paroles, Mots. |
Les Ailes du Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose